CONTACT TEL

Le peeling contre les taches brunes

La technique consiste à appliquer sur la peau un produit (liquide ou pâte) qui va créer, les jours suivants, une desquamation. On régénère ainsi l’épiderme, en éliminant la couche superficielle de la peau.

Selon le produit exfoliant utilisé (le plus souvent un acide), le praticien agira plus ou moins profondément dans le derme, et la desquamation sera d’autant plus forte.

Il existe 3 sortes de peeling : superficiel, moyen, profond.

On utilise le plus souvent les peelings superficiels (ou doux) avec de l’acide glycolique (seuls les médecins peuvent utiliser les concentrations supérieures à 30%), l’acide mandélique, kojique, la résorcine, le TCA peu concentré (trichloroacétique), ou des préparations spécifiques issus de certains laboratoires… Ils nécessiteront entre 3 et 6 séances successives, leurs suites sont très simples : une exfoliation avec une peau qui pèle comme après un coup de soleil, sans croutes brunes).

Les lasers d’abrasion

Il s’agit des techniques de « laser-abrasion » avec laser co2 ou Erbium. Ils enlèvent la couche superficielle de la peau contenant les pigments responsables de la coloration brune.

En fait, le laser détruit une fine épaisseur de la peau superficielle qui contient les pigments accumulés. Une nouvelle peau sans tache se reformera alors en quelques jours.

Généralement 1 seule séance suffit.

La photomodulation par lampe LED

Dernière méthode utilisée en médecine esthétique, la photomodulation LED. C’est une alternative au laser ainsi qu’au peeling, une méthode indolore qui permet la prise en charge des peaux particulièrement sensibles., sans risque.

Concernant les séances, il faudra en compter 6 ou 8 espacées d’une semaine chacune pour pouvoir obtenir les premiers effets visibles. L’intervention ne dure pas plus de 20 minutes et consiste à l’exposition de la peau sous une lumière verte qui atténuera les tâches peu à peu. Par ailleurs, c’est une technique qui agira en profondeur sur les cellules de l’épiderme avec à la clé, un meilleur éclat et une plus belle qualité de peau.

Quant au prix, il faudra compter environ 70 chf par séance.

Peut-on traiter les taches brunes avec des crèmes cosmétiques ?

Il existe des soins dépigmentants et différentes crèmes ou sérums anti-taches en vente libre. Ces produits peuvent être à base d’extrait végétaux, contenir différents acides actifs sur la pigmentation comme l’acide azelaÏque ou kojique, la viniférine, le résorcinol, les AHA (alpha-hydroxy-acides souvent issus de fruits)…

Certaines crèmes ne sont délivrées que sur prescription médicale : celles qui sont à base d’hydroquinone, de dermocorticoïdes, d’acide glycolique concentré, de trétinoïne, d’acide salicylique, de sels de mercure…

En France, certains produits peuvent être interdits. Mieux vaut se renseigner auprès d’un professionnel de la santé (le pharmacien, médecin, dermatologue) avant d’acheter une crème dépigmentante.

L’application régulière de crème sur le visage doit s’effectuer sur plusieurs mois avant d’obtenir un résultat. Une protection solaire à fort indice est très fortement recommandée pour éviter l’apparition d’autres taches brunes.Armez-vous de patience car les crèmes anti-taches agissent au fil du temps, petit à petit…

Peut-on traiter les taches brunes avec des méthodes naturelles ?

Il existe aussi les fameux « remèdes de grand-mère », et certaines méthodes naturelles traditionnelles mais n’oubliez pas de montrer vos taches avant à un dermatologue ou un médecin pour vous assurer qu’elles ne soient pas un mélanome ou un autre type de cancer.

Les astuces de grand- mère pour traiter les taches brunes sont des préparations à appliquer en masque sur le visage une vingtaine de minutes au moins une fois par semaine.

Le jus de citron ou tout autre agrume, jus de curcuma, l’aloe-vera, la papaye, l’oignon rouge, le persil… possèdent des actifs qui peuvent éclaircir le teint. Le recours à ces méthodes pour traiter les taches brunes est assez long et demande de la patience et de la régularité pour obtenir un résultat.

Renseignements pratiques sur les implants capillaires

  • TYPE : mise en place de microgreffes de 1 à 4 cheveux prélevées dans la couronne
  • ANESTHÉSIE : locale assistée
  • DURÉE DE L’INTERVENTION : plusieurs heures
  • SÉJOUR : ambulatoire
  • DÉSOCIALISATION : 3 jours

LES AVANTAGES : Corrige, en plusieurs séances et avec un résultat très naturel, la calvitie, sans cicatrices visibles.

Praticiens Clinique du Lac

Ce qu'il faut savoir sur les implants capillaires

La calvitie affecte davantage l’homme que la femme et provoque de nombreux désagréments.
Aujourd’hui différentes méthodes corrigent la calvitie en plusieurs séances et avec un résultat très naturel.

Notamment grâce aux microgreffes, les interventions chirurgicales se voient largement facilitées, et laissent beaucoup moins de traces en termes de cicatrices.

Le principe de ces traitements est toujours le même: prélever des cheveux dans la région de la couronne, où l’on est assuré qu’ils ne tomberont jamais, pour les transposer dans les régions du front et de la tonsure.
Cependant, chaque cas requiert pourtant une technique adaptée car il n’existe pas un modèle standard de calvitie, même si la méthode est identique.

Diverses techniques d'implants capillaires

Plusieurs techniques sont possibles selon le cas:

  • LA TECHNIQUE DES MICROGREFFES
  • LA TECHNIQUE DES LAMBEAUX
  • LA TECHNIQUE DES RÉDUCTIONS DE TONSURE
  • LA TECHNIQUE DU LIFTING DU CUIR CHEVELU

L’un de ces procédés peut être utilisé mais il est fréquent que plusieurs procédés soient combinés, selon la souplesse du cuir chevelu, l’étendue de la calvitie ou encore la nature des cheveux. Le chirurgien adapte les procédés en conséquence, selon l’âge et l’évolution plus ou moins rapide de la calvitie.

Related Posts